Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 17:20

 

 

Après 16 mois de maladie ( Leucémie à tricholeucocytes)

dont 55 jours d'aplasie.

j'arrive momentanément au bout de mon traitement

(dernière chimio la semaine dernière).

J'ai fait peu de photos, mais j'ai beaucoup écrit.

J'ai terminé deux romans et je suis l'un des lauréats

du Prix "Les abeilles de Guerlain 2017"

avec ma nouvelle sur le thème "TOUCHER":

Maïssa, la petite fille qui voulait toucher le ciel.

https://www.facebook.com/lecherchemidi.editeur/videos/1515489788473228/

Me voici de retour.

Merci à tous ceux qui ont continué leurs visites.

 

 

 

Repost 0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 07:02
  • lunette Nikon 85 ED
  • adaptateur Olivon (déclencheur manuel)
  • APN  Sony Cyber shot RX 100 ( Carl Zeiss 1,8-4,9 /10,4-37,1)

 

 DSC00841 (2)

 

 

Distance estimée 150 mètres

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 09:27

Convaincu, par plusieurs de mes petits camarades de jeu, j'ai décidé de passer au RAW. Après quelques essais non concluants sur une petite mésange bleue, je décide de me lancer.

Hier à Sorques, par temps de brouillard, un Fuligule Morillon (à 30 m) va me servir de cobaye.

IMGP8060-R-3.jpg

 

IMGP8073-R-3.jpg

 

IMGP8072-R-3-copie-1.jpg

 

IMGP8087-R-3.jpg

 

IMGP8121-R-3.jpg

 

IMGP8122-R

 

IMGP8127-R-3.jpg

Traitement avec RAWThérapee.

(Merci Didier!)

Repost 0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 15:24

Les spécialistes, ce que je ne suis pas, ont repéré plus de 560 espèces d'oiseaux sauvages (1), résidentes, où de passage en France. personnellement, je n'en suis qu'à 300 reconnues et environ 190 photographiées. Je ne désespère pas d'améliorer mon tableau de chasse.
Les oiseaux, et les autres animaux, que vous verrez dans mes albums, ont été photographiés dans des espaces naturels. Souvent dans des réserves ornithologiques, ou les oiseaux peuvent venir se reposer et se nourrir sans être inquiétés. Je fréquente peu les parcs ornithologiques .
La photo animalière demande, avant tout, une assez bonne connaissance du sujet que l'on veut photographier: environnement, meurs, etc. De la patiente, pour rester à l’affût pendant des heures, savoir se déplacer discrètement de façon à être toléré.
Pour faire la photo d’un oiseau qui manque dans mon album, je suis prêt à faire beaucoup de sacrifices, mais il y a des limites que je ne franchirai pas. Ces limites, en général, ce n’est pas moi qui les fixe, mais l’oiseau (ou l’animal) en question.
On a beau se camoufler, ils nous voient, ils nous entendent, ils nous sentent: ils savent que nous sommes là!
On peut les surprendre , mais c’est rare, la sanction est alors immédiate : ils fuient, parfois ils agressent. il vaut mieux se faire accepter.
Pas question pour moi, de déranger des oiseaux qui nourrissent, ou d'empêcher un oiseau en difficulté, ou blessé de s'échapper(2). Pour avoir mes chances, je respecte toujours une distance de fuite convenable et un comportement le moins agressif possible. S'ils restent à portée de mon objectif: c'est qu'ils le veulent bien!

(1) Par sauvage, j’entends: des oiseaux libres et se nourrissant sans l’assistance de l’homme. C’est pourquoi j’ai conservé certaines espèces introduites, comme la Bernache du Canada (Branta canadensis), devenues endémiques sur le territoire français.
Cette marque devant un nom (**) indique une espèce introduite.
(2) Ceci fait référence à une situation vécue le 15/01/2010, sur un étang gelé de Vert le Petit (91), où une succession de photographes ont harcelé pendant plusieurs heures un grèbe huppé. L'oiseau était pris dans un trou d'eau libre au milieu de la glace: il n'avait pas assez d'espace pour s'envoler, effrayé par le présence des hommes. Les interventions de plusieurs d'entre nous, n'y a rien fait.

 

 

Repost 0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 14:29
  

Matériels utilisés:

Je suis un nouveau converti au numérique, depuis à peine trois ans. Difficile pour moi de réapprendre la photo, quant au traitement..., j'utilise un petit logiciel gratuit qui me permet de recadrer et rendre présentable "mes oiseaux", je préfère éviter le sujet, le bidouillage n'est pas mon truc.

J'utilise:

  • Boîtier Pentax K5 (neuf)+ Pentax CMC 300 / f4, pour la billebaude. C'est un équipement léger, silencieux avec un AF très efficace.
  • Boîtier Pentax K100 D Super (40 000clichés) + 105 /1:2,8 Macro Sigma . Pour la macro et les insectes, parfois des mésanges ou des rouges-gorges curieux qui viennent à portée de main.
  •   le 300 / f4

Depuis deux ans je me suis devenu un adepte de la digiscopie.

  • Boîtier Nikon D90 + adaptateur Fieldscope + lunette Nikon, Fieldscope ED 82, qui me donne une focale équivalente à 1 000. C'est un matériel de moyenne gamme, mais je m'en contente (budget limité). Difficile a régler: la mise au point se fait manuellement: faire le point sur l'oeil d'un piaf à 100m je vous laisse imaginer.

Voilà mon équipement de campagne, complété par un sac à dos, un tripode et /ou un monopode, une paire de jumelle et enfin une bonne paire de chaussures de marche.

 

Ma doc :


A moins que vous ne soyez un ornithologue hors paire, l'identification des oiseaux est souvent un exercice ardu. Le risque de passer pour un âne est grand, je vous rassure, on en meurt pas! Vos contradicteurs, sont parfois encore moins érudits que vous... Le milieu des ornithos est brin snob, jaloux, voir pédant. Vous n'avez pas , vous petit observateur amateur, intérêt à dire que vous avez vu un malheureux piaf que personne n'a vu avant vous!

Surtout si vous n'appartenez pas à cercle autorisé. Non mais!... qui c’est celui-là?

 

Donc il faut une bonne doc de base, la mienne est composée de 3 guides de chez Delachaux & Niestlé:

  • le Peterson (Oiseaux de France et d‘Europe): le plus ancien, un peu dépassé, mais avec des détails sur l’identification des espèces, que ne possèdent pas les autres. Il m’accompagne partout.
  • le Heinzel (Oiseaux d‘Europe): très pratique pour une identification rapide.
  • le Guide ornitho: très complet, détaillé, parfois trop, permet de faire des comparaisons en cas de doute. Indispensable.                                                          

Ensuite il y a les outils du net:

http://www.oiseaux.net     

http://www.oiseaux-birds.com

 

Enfin pour les papivores il reste tous les guides spécialisés: rapaces, limicoles... et autres.

 

L'oiseleur  vous salue bien.

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Curieux de nature?
  • Curieux de nature?
  • : Je publie ici, au jour le jour une partie de mes photos d'animaux sauvages, surtout des oiseaux, récoltées en France sous deux formes:des écrits illustrés et des albums photo classés thématiquement. Merci de votre visite.
  • Contact

Profil

  • l'oiseleur
  • Je suis un vieux mec : 
Poitevin d'origine, 7 ans africain, devenu francilien par nécessité, normand par choix plusieurs mois par an: je suis l'oiseleur. Photographe amateur depuis plus de 50 ans, amateur d'oiseaux depuis toujours.
  • Je suis un vieux mec : Poitevin d'origine, 7 ans africain, devenu francilien par nécessité, normand par choix plusieurs mois par an: je suis l'oiseleur. Photographe amateur depuis plus de 50 ans, amateur d'oiseaux depuis toujours.

la chanson de l'oiseleur

L'oiseau qui vole si doucement
L'oiseau rouge et tiède comme le sang
L'oiseau si tendre l'oiseau moqueur
L'oiseau qui soudain prend peur
L'oiseau qui soudain se cogne
L'oiseau qui voudrait s'enfuir
L'oiseau seul et affolé
L'oiseau qui voudrait vivre
L'oiseau qui voudrait chanter
L'oiseau qui voudrait crier
L'oiseau rouge et tiède comme le sang
L'oiseau qui vole si doucement
C'est ton coeur jolie enfant
...

J Prévert