Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 06:43

est une réserve nationale, composée d'une dizaine d'étangs, assez dispersés, elle est située au sud de St Michel-en-Brenne et de Mézière-en-Brenne dans l'Indre.

Ses animaux emblèmatiques:

  • La tortue Cistude d'Europe (Emys orbicularis):

Marcoussis-K20--11-04-23-095-3.jpg

  • La Guiffette Moustac (Chlidonias hybridus):

IMGP8434-3.JPG

 

Sans oublier:

  • Le Héron pourpré (Ardea purpurea);

DSCN0401-3.JPG

  • Le Bihoreau gris (Nycticorax nycticorax);

Bihoreau gris ( Nycticorax nycticorax )

  • L'Aigrette Garzette (Egretta Garzetta);

Beauguillot K20- 05 03 22 723-3


  • Le Blongios nain (Ixobrycus minutus);

IMGP8483-3

 

  • Le Butord étoilé (Botaurus stellaris);

Butor étoilé ( Botaurus stellaris )

  • La Grande Aigrette (Egretta alba);

IMGP6726-3

  • Le Héron gardeboeufs (Bubulcus ibis);

DSCN0413-3.JPG

Repost 0
Published by l'oiseleur - dans Reportage
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 09:35

 

Enfin  quelque chose à se mettre au bout de l'objectif!
24 heures dans la réserve de "Chérine", en Brenne: une merveille!

IMGP8615-3

 Pour qui veut voir des Hérons pourprés (Ardea purpurea )* . La héronnière de Bellebouche est un régal.

DSCN0445-3

 

DSCN0521-3

J'ai compté plus de 50 juvénils.

IMGP8583-3.JPG

 

DSCN0477-3.JPG

* je n'en avais jamais vu à part un juvénile de passage,  il y a plusieurs années.

Repost 0
Published by l'oiseleur - dans Reportage
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 09:21

IMGP2113-3

- J'ai l'impression que je suis perdu, moi!

 IMGP2111-3

- Je vais demandé ma route à cet autochtone. Dites moi, mon brave, la route de Paris?

 

 IMGP2115-3

- C'est en face!...

 

IMGP2124-3- Pas moyen d'être tranquille!

Repost 0
Published by l'oiseleur - dans Reportage
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 05:11

Le bord de l'eau est un lieu fastueux de vie sauvage. A moi de voir, d'entendre, d'être assez patient, assez habile. Il est rare que je rentre bredouille. Bergeronnette printanière-3bCette bergeronnette printanière  (Motacilla flava) tient absolument à ce que je lui tire le portrait. 

IMGP6809-4.jpg

A quelques mètres de là une mouette rieuse (Larus ridibundus ) en livrée nuptiale, piètine la boue pour en déloger les vers, qu'elle gobe au passage.IMGP6389-3.jpg

Posé sur une branche morte un chevalier guignette (Actitis hypoleucos) me surveille du coin de l'oeil.IMGP6764-3.jpg

Plus loin un chevalier aboyeur (Tringa nebularia) explore fond de l'eau.IMGP6473-3.jpg

Dans les roseaux un jeune héron cendré (Ardea cinerea) vient de louper une proie pour la troisième fois. La vie est un long apprentissage.

IMGP6671-3

Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo) , insatiable et  plus aguerri vient de chopper un poisson chat. IMGP6604-3.jpg

La bergeronnette grise (Motacilla alba)  n'a pas le temps de flâner, sa nichée l'attend.IMGP5795-3.jpg

Faute d'oiseaux, il reste les insectes:Marcoussis---environs-10-04-25--K-100D-Super-271-3.jpg

 

Trevoix-10-06-15-198-3.jpg

 

Marcoussis---environs-10-06-04-414-3.jpg

 

Trévoix 10 06 29 021-3

Repost 0
Published by l'oiseleur - dans Reportage
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 09:24

Parmi les espèces invasives qui se développent en Essonne, on trouve dans les parcs de nos villes de  nombreuses perruches à collier (Psittacula krameri) .IMGP1731-3

La Perruche à collier mesure environ 40 cm de longueur et son envergure est environ la même.  Elle possède un plumage à prédominance verte. Sa queue est longue et présente des nuances bleu azur. Le ventre et le dessous des ailes sont jaunâtres. Une ligne noire relie la cire (base du bec) aux yeux. La mandibule supérieure du bec est rouge, alors que l'inférieure est noire. *

IMGP1739-3.jpg

Il existe un dimorphisme sexuel: Le mâle se distingue par un collier noir qui s'étend du bec au cou et qui accompagné d'une mince bande rose sur la nuque. La femelle et les juvéniles des deux sexes (jusqu'à l'âge de 3 ans) sont souvent plus clairs et ont une queue plus courte. Ils ne présentent pas de collier ou alors un simple ombrage gris et des bandes claires sur la nuque *

IMGP1772-3.jpg

Ces perruches  sont grégaires lors de leurs périodes d'alimentation et de reproduction. Elles se rassemblent à la tombée du jour sur un arbre dortoir pour y passer la nuit.

La nidification est dite cavernicole: les pontes se font dans des anfractuosités où dans des arbres creux*  ( au détriment de d'autres espèces comme la Sitelle torchepot ou l'Étourneau sansonnet).

IMGP7197-3.jpg

De nombreuses mutations de la couleur de plumage existent, ici une femelle, dite "lutino", se nourrissant de fleurs.

IMGP1917-3.jpg

 

IMGP1926-3.jpg

* Informations relevées sur Wikipédia

  http://www.oiseaux-birds.com/fiche-perruche-collier.html

Repost 0
Published by l'oiseleur - dans Reportage
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 08:52

En ce début de printemps, il faisait gris et froid sur la mare de Réthoville.

01 

Le vent tourbillonnant, venant du large, pliait les herbiers, où une Aigrette Garzette chassait, à la recherche  d'insectes et de petits batraciens.

02 

 Au fond de la mare, loin du sentier qui la contourne, quelques spatules blanches  exploraient le fond des eaux, elles aussi, en quête de nourriture. 

03 

 A peu de distance, perché sur son piquet habituel, un faucon Crécerelle,  surveillait les allées et venues à travers les herbes clairsemées de la dune.

04 

De loin, j'ai entendu le battement puissant de leurs ailes.  Puis leur cris claironnants, annonçant à tous,  leur arrivée prochaine.   

05Ils sont passés plusieurs fois audessus de l'étang . Cherchant sans doute le meilleur endroit où se poser.

C'est d'abord la femelle qui s'est décidée. Saluée par un concert de jacasseries.

 07

 Le mâle, lui, a continué encore quelques instants ses circonvolutions.

08 

Une fois à terre, lui d’habitude à l’allure si pataude, a commencé une élégante gesticulation.

09 

 Courant, sautant, voletant sur place, il décrivait de son long cou une sorte d’arabesque plaisante à voir.

10 

Accompagnée de battements d’ailes, de cris et de sifflements agressifs.

11       

11B 

  Sa sarabande terminée, bombant le cou, il a repris son pause majestueuse et s'est dirigé en se dandinant vers  ses  congénères restés impassibles.

 

 

Repost 0
Published by l'oiseleur - dans Reportage
commenter cet article

Présentation

  • : Curieux de nature?
  • Curieux de nature?
  • : Je publie ici, au jour le jour une partie de mes photos d'animaux sauvages, surtout des oiseaux, récoltées en France sous deux formes:des écrits illustrés et des albums photo classés thématiquement. Merci de votre visite.
  • Contact

Profil

  • l'oiseleur
  • Je suis un vieux mec : 
Poitevin d'origine, 7 ans africain, devenu francilien par nécessité, normand par choix plusieurs mois par an: je suis l'oiseleur. Photographe amateur depuis plus de 50 ans, amateur d'oiseaux depuis toujours.
  • Je suis un vieux mec : Poitevin d'origine, 7 ans africain, devenu francilien par nécessité, normand par choix plusieurs mois par an: je suis l'oiseleur. Photographe amateur depuis plus de 50 ans, amateur d'oiseaux depuis toujours.

la chanson de l'oiseleur

L'oiseau qui vole si doucement
L'oiseau rouge et tiède comme le sang
L'oiseau si tendre l'oiseau moqueur
L'oiseau qui soudain prend peur
L'oiseau qui soudain se cogne
L'oiseau qui voudrait s'enfuir
L'oiseau seul et affolé
L'oiseau qui voudrait vivre
L'oiseau qui voudrait chanter
L'oiseau qui voudrait crier
L'oiseau rouge et tiède comme le sang
L'oiseau qui vole si doucement
C'est ton coeur jolie enfant
...

J Prévert